Soirée d'exception

« Zareban »

Vibrance et cadence
Musique savante persane

LA POCHE lieu d’art vous propose un événement d’exception Covid compatible (nombre de places limité pour un concept intimiste) !
Faire différemment pour revivre ses heures bleues trop longtemps absentes.  Faire face au défi économique lié à la situation sanitaire et à la taille d’une petite structure. Honorer les artistes et vous retrouver !

Un temps pour le partage et la délicatesse préparé par Raphaël Gétaz, maraîcher-cuisinier, une flânerie dans le jardin et la galerie, suivi du concert.
Un appel du possible !
Y répondrez-vous ?

Les artistes

Madjid Khaladj
Né à Ghazvin, Iran en 1962, Madjid Khaladj commence à étudier le tombak à l’âge de sept ans. Musicien traditionnel et pédagogue expérimenté dans plusieurs instruments, il est unanimement reconnu comme un maître des percussions iraniennes.
Très actif à l’échelle internationale, il s’est produit dans des festivals, des concerts et des conférences partout dans le monde.

En 1984, il est invité à enseigner les percussions iraniennes au Center for Middle Eastern Music Studies de l’Institut de musicologie de Paris-Sorbonne, puis sous la direction de Yehudi Menuhin. Profitant de cette opportunité, il a initié de nombreux musiciens occidentaux à la musique iranienne. En 1996, il a fondé l’École de Tombak à Paris (Centre d’étude des percussions iraniennes).Depuis 1998, il enseigne également à la Cité de musique de Paris, en France, et à l’Académie nationale de musique de Bâle, en Suisse (Musik Akademie der Stadt Basel, en Suisse).

Madjid Khaladj ne cesse d’étudier  les vastes possibilités d’improvisation au sein du système musical persan, et au-delà. La beauté inégalée de son style, sa maîtrise des rythmes et l’éclat de ses créations spontanées non seulement le placent au premier rang des grands maîtres de la musique classique persane, mais le distinguent aussi comme figure majeure dans le milieu de la percussion.

Madjid Khaladj est l’une des figures les plus reconnaissables et joue un rôle décisif dans l’élargissement des frontières au sens musical large.

Shermin Movaffaghi
Shermin Movaffaghi est irano-suisse, musicien, psychologue systémicien et musico-thérapeute.

La découverte de la musique sacrée le conduit dès l’âge de 13 ans à l’apprentissage du tar avec M. Moini, élève du maître Maroufi.
Lorsqu’il rencontre deux ans plus tard le grand maître Ostad Lotfi, la musique devient un choix consacré jamais démenti. Pendant près de 20 ans, l’enseignement du tar et du setar par le maître le conduira non seulement à la maîtrise des instruments traditionnels mais aussi à une profonde connaissance du répertoire de musique ancienne persane. De grands musiciens ont jalonné sa route tels que Ostad Ferydoun Hafezi et Ostad Farhange Sharif.
Musicien engagé, son jeu est caractérisé par une grande virtuosité mise au service d’une rare authenticité dans l’improvisation.

Il se produit dans différents concerts à travers le monde. Il est un habitué de LA POCHE qui a le privilège de le recevoir.

concerts

Vendredi 24 & samedi 25 septembre 2021
Sur réservation uniquement
(limité à 15 personnes par représentation)
Concert à 19h30
Ouverture des portes à 18h
(repas picnic, partage en attendant le concert)
Tarif 100 CHF par personne
(panier picnic et boisson inclus)

atelier percussions

Dimanche 26 septembre 2021
De 10h à 14h
Nombre de place limité à 10 personnes
Tarif 120 CHF
(panier picnic et boisson inclus)

réservez vos places !